Recherche

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Services au citoyen

Sécurité publique

Mesures d’urgence

Lors d’un sinistre sur le territoire valsourcien, les équipes de secours sont prêtes à intervenir rapidement afin de prêter assistance à la population. Toutefois, il est de la responsabilité de chaque citoyen d’assurer son autonomie pendant les premiers moments d’un sinistre.

Soyez prévoyant :

  • Disposez d’une trousse d’urgence 72 heures à la maison;
  • Inscrivez-vous au portail citoyen Jean-Paul;
  • Informez-vous des conseils à appliquer en cas de sinistres.

Portail citoyen Jean-Paul et système d’appels automatisés

Un système d’appels automatisés, appelé portail citoyen Jean-Paul, permet à la Ville de communiquer des informations importantes lors de situations d’urgence ou de travaux affectant leur secteur (bris d’aqueduc, avis d’ébullition, etc.). Pour recevoir ces appels, les citoyens doivent s’inscrire via le portail citoyen Jean-Paul sur le site de la Ville.

Ce système automatisé tentera de contacter l’occupant à trois reprises. Si vous êtes absent au moment où la téléphonie ciblée est activée, l’information pourra être enregistrée par votre répondeur ou votre boîte vocale, à condition que votre message d’accueil soit de courte durée.

En plus de permettre l’inscription, le portail en ligne offre la possibilité de modifier ses coordonnées ou de se retirer de la liste d’appel.

 Les coordonnées transmises lors de l’inscription servent uniquement à entrer en contact avec la population lors de situations importantes.

S’inscrire au Portail citoyen Jean-Paul

Trousse d’urgence 72 heures

Comme pour l’ensemble des Québécois, les Valsourciens ont la responsabilité d’avoir à leur domicile une trousse d’urgence leur permettant de subsister pendant les 72 premières heures suivant une catastrophe. Le ministère de la Sécurité publique offre une liste des articles essentiels à avoir en cas de situation d’urgence.

Cette trousse permet d’assurer l’autosuffisance de votre famille lors d’évacuation ou de situation de confinement. 

Responsabilités partagées

Au Québec, la Loi sur la sécurité civile établit un partage juste et équilibré des responsabilités en matière de sécurité civile entre les citoyens, les entreprises, les municipalités et le gouvernement du Québec.

Responsabilités gouvernementales

Advenant une situation d’urgence nécessitant de l’aide, les municipalités peuvent recevoir l’appui du gouvernement par le biais de ses ressources régionales en cas d’urgence.

Responsabilités municipales

La Municipalité a le mandat de venir en aide à ses citoyens, autant dans la planification que l’intervention d’une urgence. Les municipalités sont les premières responsables des mesures d’urgence sur leur territoire. À cet effet, des mesures pour assurer la sécurité des personnes et des biens en cas de sinistres doivent être mises en place. Le but est de prévenir ou de limiter les effets des sinistres, s’y préparer, d’intervenir adéquatement et faciliter le retour à la normale après de tels événements. Le plan de sécurité civile est continuellement mis à jour.

Responsabilités du citoyen

Le citoyen a la responsabilité d’être prudent et prévoyant face à toutes vulnérabilités.

Il doit :

  • Assurer convenablement ses biens;
  • Connaître les types de risques identifiés dans son environnement;
  • Connaître les mesures à suivre en cas d’urgence;
  • Détenir une trousse d’urgence;
  • Posséder des provisions pour 72 heures.

En situation d’urgence, le citoyen doit, dans la mesure du possible, assurer sa sécurité, celle de sa famille et de ses biens avant l’arrivée des secours. 

Conseils à appliquer lors de principaux sinistres

Chaleur accablante

La chaleur accablante se définit par une température se situant entre 31 et 33 °C le jour et entre 16 et 20 °C la nuit, pendant trois journées consécutives ou plus.  Ces vagues de chaleur peuvent avoir des effets avérés sur votre santé et générer des impacts sanitaires significatifs.

Effets nuisibles

  • Crampes musculaires;
  • Étourdissements;
  • Maux de tête;
  • Déshydratation;
  • Confusion;
  • Perte de conscience;
  • Aggravation d’une maladie chronique (rénale, pulmonaire, cardiovasculaire, diabète, etc.).

Précautions à prendre

  • Protégez-vous de la chaleur, limitez les activités extérieures et portez des vêtements légers;
  • Buvez beaucoup d’eau et n’attendez pas la soif pour vous hydrater;
  • Informez-vous de l’état de santé de vos proches plus âgés ou malades (incluant les voisins);
  • Rafraîchissez-vous par la baignade, la douche ou en fréquentant un endroit climatisé;
  • Conservez la fraîcheur dans votre demeure en fermant les fenêtres et les rideaux.

Pour plus de conseils de prévention, consultez la page de prévention sur la chaleur accablante et extrême du gouvernement du Québec.

Vents violents

Les météorologues définissent les vents violents comme étant des vents qui soufflent à plus de 60 km/h pendant au moins une heure ou lorsque surviennent des rafales de plus de 90 km/h. 

  • Prenez l’habitude de couper et ramasser les branches d’arbres mortes sur votre terrain;
  • À l’annonce de vents violents, remisez ou attachez tout ce qui pourrait être emporté au vent;
  • Reportez vos déplacements et réfugiez-vous dans votre résidence;
  • Tenez-vous loin des portes et des fenêtres, en allant idéalement au sous-sol.

Pour plus de conseils de prévention, consultez la page d’information sur les vents violents du gouvernement du Québec.

Inondation

À Val-des-Sources, certains secteurs situés en bordure des Trois-lacs et de la rivière Nicolet Sud-Ouest connaissent une crue des eaux lors du dégel printanier. 

  • Rangez les objets de valeur aux étages supérieurs;
  • Mettez à l’abri les produits chimiques ou nocifs tels que les résidus d’huile et les pesticides en s’assurant qu’ils ne sont pas accessibles aux enfants;
  • Bouchez le drain du sous-sol;
  • Fermez le gaz et l’électricité avant que l’eau ne pénètre votre résidence. 

Pour plus de conseils de prévention, consultez la page d’information sur les inondations du gouvernement du Québec. 

Panne de courant en période hivernale

L’hiver, une panne de courant prolongée peut entraîner bien des inconvénients. Le respect de ces consignes peut limiter une panoplie de dangers liés indirectement à la panne :

  • Baissez les thermostats au plus bas et débranchez les appareils électriques afin d’empêcher une surcharge lorsque l’électricité sera rétablie;
  • Gardez une lampe branchée, ainsi vous saurez quand le courant est rétabli;
  • Laissez couler un filet d’eau à quelques reprises au cours de la journée afin d’empêcher le gel des tuyaux;
  • Respectez les règles d’utilisation de votre système de chauffage d’appoint;
  • Évitez les intoxications alimentaires en consultant la liste des aliments réfrigérés à jeter lors d’une panne d’ électricité de plus de six heures.

Pour plus de conseils de prévention, consultez la page d’information sur les pannes de courant du gouvernement du Québec.